Avec plusieurs dizaines de milliers de châteaux, la France est un pays où est il facile d'acheter un château. Sur le marché de l'immobilier aujourd'hui, il est possible de trouver de tout : du château historique datant de l'époque médiéval, au petit château du XIXème siècle.

Quels châteaux peut-on trouver sur le marché ?




  • Château médiéval du XIe au XIVe siècle : peu d'ouvertures, des bâtiments construits pour la guerre, classés monuments historiques pour la plupart. Ces châteaux sont parfois vendus et les prix sont habituellement modérés, attendez vous à de lourds travaux de rénovation

  • Château renaissance du XVe au XVIe siècle : apparition de luxe dans les bâtiments

  • Château du XVIIe siècle : des bâtiments classique dotés de multiples annexes. Ces châteaux sont très recherchés, les prix peuvent parfois être très élevés.

  • Château du XVIIIe siècle : à dominante baroque, la qualité de vie prédomine. Cette époque est également très prisée, les châteaux vendus sont souvent très chers.

  • Château du XIXe siècle : bâtiment sombre, peu d'histoire et moins de valeur. Ces châteaux sont nombreux, il est très facile d'en trouver, les prix sont variables





Quels sont les différents profils d'acheteurs ?




  • Les passionnés de vieilles pierres : ces acheteurs vont privilégier le plus souvent des châteaux à rénover affichant des prix d'achat très accessibles.

  • Les néo-châtelains : cadres et chefs d'entreprise qui voient dans le château un achat ne dépassant pas le million d'euro. Une habitation à la campagne apportant un cadre de vie agréable.

  • Les entreprises : l'acquisition d'un château est avant tout un projet commercial comme un hôtel ou un restaurant. Le château est acheté, puis rénové ou transformé.

  • La clientèle étrangère : les russes, chinois ou autres pays sont prêts à investir de grosses sommes pour l'achat d'un château.



Mettre en valeur son château



La valeur principale d'un château est déterminée avant tout par son emplacement géographique, son architecture et son état.

Contrairement aux habitations traditionnelles, il est très dur d'estimer un château en le comparant à un autre. Les châteaux sont des biens uniques. Pour calculer la surface de l'habitation, lorsque l'on estime la valeur d'un château on utilise l'unité "M2 DHOP" (Développé Hors OEuvre Pondéré). On intègre alors tous les annexes : écuries, maison du gardien, orangerie...

L'estimation du terrain est lui aussi différent d'une maison classique. Pour un château il est difficile de parler de jardin, nous utilisons plus facilement le mot "terres". Ainsi la valeur des terres du château dépend de la présence d'étangs, de jardins, de forêts, ...